le 29/10/2018 à 19h43

1 L'Us Mozac brille en Coupe de France


Dimanche dernier, le 6ème tour de Coupe de France opposant l’Us Mozac au Fc Riom a réuni 1000 spectateurs au Complexe Sportif Edmond Vacant pour fêter le Foot Amateur. Ce fut une réussite sportive, une réussite d‘organisation et un scénario digne de la coupe.

Il est à féliciter les deux présidents Jean-Michel Bussiere pour l’Us Mozac et Denis Beauvais pour le Fc Riom pour l’excellent esprit dans lequel s’est déroulée la rencontre sur et en dehors du terrain. L’enjeu n’a pas détruit le côté festif, les démonstrations de joie positives et la bonne ambiance.
Que l’on aime le Foot et le sport quand tout se déroule ainsi.

Sans aucun doute le scénario a été cruel pour les verts et blancs de Mozac. Certes, dans les vingt premières minutes la supériorité des Riomois dans le rythme, l’engagement et la maitrise a pu faire douter les supporters de Mozac. Mais une fois la pression du début de rencontre passée, les coéquipiers de l’exemplaire capitaine Benoit Verdier se sont montrés à la hauteur de l’évènement.

Après un but très opportuniste de Simon Amblard et une égalisation trop rapide de Riom, les deux équipes sont arrivés à la mi-temps sur le score de 1-1. En seconde période, les Mozacois emmenés par un grand Alexis Marques ont su faire jeu égal avec les pensionnaires de R1. Pratiquant du jeu, les deux équipes ont eu la possibilité de scorer avant la fin du temps réglementaire mais il était dit que nous devions savourer trente minutes de plus de cette douceur sportive.

En prolongation, les jeunes de Mozac ont souffert physiquement mais ont su trouver de l’énergie pour marquer à cinq minutes de la fin par Téo Duchemin 2-1. C’est alors que dame coupe à fait des siennes. Dans les trois dernières minutes Riom a scoré par deux fois pour un résultat final à 2-3. Le septième tour a alors échappé aux locaux.

Les gratifications du public ne se sont arrêtés que tard dans la soirée. Et surement que l’infini tristesse des jeunes mozacois ne leur a pas permis d’apprécier à sa juste valeur la haie d’honneur offert par les Riomois. Ils doivent être félicités de la dynamique qu’ils viennent d’insuffler à l’Us Mozac par cette formidable épopée en Coupe de France.

Merci aux joueurs, merci aux supporters, merci à la trentaine de bénévoles qui ont participés à l’organisation de la rencontre. Il reste encore de belles pages à écrire cette saison, un chapitre vient de se fermer mais le livre n’est pas terminé.

1 2 3 4 5 [ 6 ] 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95